ARCHIVE

Tag : services

« Older Entries

Impression textile : Comment choisir sa machine de sérigraphie ?

L’impression sur textile est un secteur en pleine croissance, qui offre de nombreuses opportunités de création et de personnalisation. Que vous soyez un professionnel de la mode, un artiste, un artisan ou un passionné, vous pouvez réaliser des vêtements et des accessoires uniques avec votre propre style en achetant une machine de sérigraphie

Mais comment choisir sa machine de sérigraphie? Voici les critères à prendre en compte avant d’acheter une machine pour impression textile.

Qu’est ce que la sérigraphie ?

La sérigraphie est une technique d’impression textile qui consiste à transférer de l’encre à travers un écran (ou pochoir) sur le tissu. Elle permet de réaliser des motifs précis, durables et résistants au lavage, avec un rendu des couleurs éclatant. La sérigraphie est adaptée pour l’impression textile en grandes séries, comme des t-shirts, des sweats, des sacs ou des casquettes. Elle offre un bon rapport qualité-prix et une grande variété de possibilités créatives.

Le type de machine

Il existe deux principaux types de machines d’impression textile: les machines manuelles et les machines automatiques.

Les machines pour impression textile manuelles

Les machines manuelles sont les plus simples et les moins chères. Elles nécessitent l’intervention d’un opérateur pour placer le tissu, appliquer l’encre et retirer le textile imprimé. Elles sont idéales pour les petits ateliers ou les débutants qui veulent se lancer dans l’impression textile.

Les machines pour impression textile automatiques

Les machines automatiques sont plus complexes et plus coûteuses. Elles fonctionnent de manière autonome, sans intervention humaine. Elles sont capables de réaliser des impressions textiles en grandes quantités à une vitesse élevée, avec une qualité constante. Ces machines d’impression textile sont recommandées pour les professionnels qui ont une forte demande ou qui veulent optimiser leur productivité.

Le nombre de couleurs

Le choix d’une machine d’impression textile va également dépendre du nombre de couleurs.

En effet, le nombre de couleurs que l’on souhaite imprimer sur le textile va déterminer le nombre d’écrans (ou cadres) dont on a besoin. Chaque écran correspond à une couleur différente, qui sera appliquée successivement sur le tissu.

Plus on veut imprimer de couleurs, plus on aura besoin d’écrans, et donc de bras sur la machine. Par exemple, pour imprimer un motif en quatre couleurs, il faudra choisir une machine pour impression textile à quatre bras, qui comportera quatre écrans et quatre raclettes (les outils qui étalent l’encre sur l’écran).

Le nombre de couleurs va également influencer le coût et le temps d’impression. Plus il y a de couleurs, plus le prix des écrans et de l’encre sera élevé, et plus le temps de séchage entre chaque couleur sera long.

La taille du motif

La taille du motif que l’on veut imprimer sur le textile va déterminer la taille des écrans dont on a besoin. Plus le motif est grand, plus l’écran devra être grand, et donc plus la machine d’impression textile devra être grande.

La taille du motif va aussi influencer la quantité d’encre nécessaire et la qualité du rendu. Plus le motif est grand, plus il faudra d’encre pour le couvrir, et plus il faudra être précis dans le positionnement et l’alignement des écrans.

La taille du motif doit donc être adaptée au type et à la dimension du textile que l’on veut imprimer. Par exemple, pour imprimer un logo sur un t-shirt, il faudra un motif relativement petit, tandis que pour imprimer un motif sur un sac ou une nappe, il faudra un motif plus grand.

Le budget

Le budget dont on dispose va bien sûr influencer le choix de sa machine d’impression textile. Il faut prendre en compte le coût d’achat de la machine, mais aussi le coût d’entretien et de consommables (écrans, encre, nettoyant…).

Les machines d’impression textile manuelles sont généralement moins chères que les machines automatiques, mais elles demandent plus de temps et de main-d’œuvre. Les machines automatiques sont plus chères à l’achat, mais elles permettent de réaliser des économies d’échelle et de gagner en efficacité.

Il faut donc trouver le bon compromis entre la qualité, la quantité et le prix que l’on veut obtenir avec sa machine d’impression textile.

Comment établir un devis ?

Etape cruciale pour vendre ses services à un prospect et pour lui donner davantage envie de signer chez soi plutôt que chez le concurrent : telle est la mission principale du devis. Lire la suite »

Développement et innovation : en avant pour le coworking.

Installer son entreprise au sein d’un « tiers lieu » et partager son espace de travail en compagnie d’indépendants et de freelance (scientifiques artistes, consultants, développeurs), voilà une réorganisation du travail qui a le vent en poupe, parce qu’elle favorise l’échange, l’ouverture, et la compétitivité. 

Lire la suite »

Publicité sur le web : les processus gratuits.

Optimiser son positionnement digital et booster son trafic utile par des messages publicitaires bien pensés, bien segmentés et bien mis en œuvre, c’est une stratégie primordiale au développement d’un commerce interentreprises. Mais comment procéder quand on n’a pas les moyens de s’offrir une campagne payante ? La réponse par les alternatives…

Lire la suite »

Les mots pour parler transport et logistique. B comme…

Après une fournée de mots en A, en version originale et vulgarisée, voici aujourd’hui venue la lettre B, second conteneur de notre stock de vocabulaire expert en export et en marchandisation, classé par ordre alphabétique et formulé dans un souci de rigueur lexicale et de traduction.

Lire la suite »

Courtier : un négociateur, qui vous veut du bien.

Chasseur de taux, comparateur de choc, intermédiaire tenace et conseiller clairvoyant, le courtier se plie en 4 (voire bien plus) au service de vos intérêts qualitatifs et financiers, de façon à mettre à portée de votre entreprise les prestations les plus compétitives et les plus intéressantes du marché.

Lire la suite »

Conciergerie d’entreprise : les clés du succès.

Les entreprises candidatant au prestige ne devant rien avoir à envier au domaine du luxe, il n’est pas étonnant qu’elles empruntent aux palaces un concept vecteur de bonne image et de fidélisation : la conciergerie. Valorisation des salariés et coup de fouet en matière de productivité… Focus sur une prestation qui brille de performance et qui bouillonne de bonnes intentions.

Lire la suite »

Appli mobiles : allo, le B to B ?

Avec plus de 250 000 applications disponibles en boutique virtuelle, l’IOS est le système d’exploitation numéro 1 des entreprises. Les marques ont maintenant pris l’habitude de développer leurs propres applications B to C, mais qu’en est-il de l’offre logicielle spécifique au B to B ?  Focus sur le haut du panier dédié au négoce interentreprises, et sélection de bonnes trouvailles à ne pas hésiter à mettre dans le moteur de votre Smartphone ou de votre tablette.

Lire la suite »

Responsable logistique : objectif optimisation.

En matière de commerce interentreprises, le secteur du transport et de la logistique est primordial (il représente près d’un emploi sur trois), dans la mesure où il est voué à permettre l’acheminement des produits dans les meilleures conditions et les meilleures délais possibles. Maillon indispensable d’une chaine sans cesse remise en question, le responsable logistique est un obsessionnel du temps et de l’argent, qui sait trouver à chaque problème sa solution.

Lire la suite »

« Précédent